top of page
Rechercher
  • Veronique Hanoteau

Comme un serpent...



Chers Yogis (et autres), Le serpent ne cesse de grandir qu'à sa mort. Même adulte, il continue sa croissance. Sa peau n'étant pas extensible, il est obligé de muer tous les quelques mois, se défaire d'une part de lui devenue obsolète. Constamment. Il va de l'avant. J'aime bien cette idée de perpétuel renouvellement. Mais pour nous humains, contrairement à l'image du serpent, cette peau étriquée serait plutôt intérieure : une manière de voir, un conditionnement, une croyance, une part d'ombre pas encore mise en lumière,... Quel soulagement quand on réalise qu'on peut laisser cette peau sécher et tomber pour continuer à grandir et à danser sa vie, librement! 2022 vous a peut-être servi des expériences qui vous ont fait vous sentir à l'étroit à l'intérieur de vous-même et vous avez, je l'espère, profité de l'occasion pour déchirer les filets qui vous empêchaient d'être authentique. Bonne nouvelle : 2023 nous réserve encore des opportunités de ce genre. Saurons-nous les saisir pour aller toujours plus de l'avant? C'est ce que je nous souhaite à tous, individuellement et collectivement. NAMASTE

Véronique

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page